Probation Works : Efficacité de la probation – Ce que l’on sait vraiment sur les pratiques efficaces dans le domaine de la probation

Certains domaines de recherche, de politique et de pratique sont inéluctablement et de manière inhérente sujets à controverse et à contestation. Mais même dans ces domaines, et bien que notre compréhension ne cesse de progresser et puisse toujours s’améliorer, il est possible de constater un large consensus sur certaines questions entre chercheurs, décideurs politiques et praticiens.

 

Ces informations ne sont généralement pas accessibles à un large public. Au contraire, seules les nouvelles découvertes sortant de l’ordinaire feront l’objet d’une grande attention. Pourtant, dans le domaine de la réhabilitation, de la réintégration sociale et de la probation, il est important de mettre ces connaissances à portée du grand public, des politiciens, des décideurs et des collaborateurs spécialisés dans ce domaine ; bien que ces collaborateurs soient souvent des experts en matière de pratiques locales, ils sont nombreux à ne pas accéder à de telles informations et recherches. Aussi bien les connaissances académiques que professionnelles devraient être prises en compte dans les débats publics, les processus décisionnels, le perfectionnement professionnel et l’innovation.

 

Pour la CEP, il est d’autant plus important de rendre compte de cette réalité dans un domaine où l’émotion, l’intuition et le « bon sens » semblent dominer le débat public. Une initiative a donc amené à charger le Groupe de recherche travaillant avec des clients sous contrainte de l’Université des sciences appliquées – Hogeschool Utrecht (HU), de recueillir et d’organiser des informations scientifiques de pointe sur la réhabilitation des délinquants, qui sont pertinentes pour le grand public, les politiciens, les décideurs politiques et les professionnels de la probation.

 

Ces informations sont présentées ci-dessous sous forme de questions et réponses. Les connaissances académiques et scientifiques appliquées viennent se combiner ici pour décrire le monde des sanctions et mesures appliquées dans la communauté. D’éminents experts y ont apporté leurs contributions.

 

Le comité de rédaction était composé de : Dr René Butter de l’Université des sciences appliquées d’Utrecht, Prof. Dr Fergus McNeill de l’Université de Glasgow, et Dr Ioan Durnescu de l’Université de Bucarest.

 

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier de l’organisation caritative néerlandaise Nationale Reclasseringsactie.

 

Questions (cliquez sur les liens pour lire les réponses)

  1. Pourquoi commet-on des délits?
  2. Comment et pourquoi sort-t-on de la délinquance?
  3. Quel impact le personnel de probation a-t-il en matière de conseil lors de la détermination de la peine et dans la promotion des sanctions et mesures appliquées dans la communauté?
  4. Quels effets la probation a-t-elle sur la réduction de la récidive et le soutien au désistement?
  5. Quels effets la probation a-t-elle sur la satisfaction des aspirations du grand public en matière de justice ou de punition?
  6. Quels effets la probation a-t-elle sur l’intégration sociale (réinsertion) des auteurs de délits?
  7. Quels effets la probation a-t-elle sur le plan de la réparation pour les victimes et les communautés ?
  8. Comment les délinquants perçoivent-ils le suivi de probation auquel ils sont soumis (comme punition, assistance, ou contrainte)?
  9. Quel est l’impact du travail d’intérêt général?
  10. Quels sont les coûts et les bénéfices de la probation ?

News

Selected Title

Evénements

Actualités

CEP Probation © 2015 Frontier Theme